LicouJ'ignore quelle mouche a piqué madame mais elle s'est mise d'un coup à "retourner la maison". Ce matin j'ai dû lui décrocher le licou de cheval pour un dépoussiérage et cirage. Un objet récupéré dans les années 1970 dans un état lamentable auquel j'ai donné beaucoup de temps à sa réparation. Un produit plus du tout facile à trouver et loin de fournir la même qualité s'appelant "Sodibois" m'a permis de refaire les deux montants dont l'un était près de se briser en deux. J'ai supprimé tout ce qui était rongé par la vrillette et comblé les vides au Sodibois. Ce licou avait fière allure après réfection et est toujours clinquant de nos jours.

J'avais découvert Sodibois à l'occasion d'une dégradation volontaire de la porte de notre chambre à cause d'un blocage de la serrure. Le chambranle avait morflé suite à mon coup de savate. Sodibois que l'on trouvait facilement en supermarché m'a sauvé, la partie réparée étant devenue plus résistante que l'ensemble de l'huisserie. Sodibois c'était un mélange de poudre de bois et résine, facile à peindre ou à teinter comme vous pouvez le constater avec le licou.