RosierCe matin à 7h, malgré un ciel incertain, je me lançais dans mon périple habituel de cinq kilomètres pédijambus. Au départ, j'ai tout de même croisé un tracteur à cette heure matinale. Contrairement à ma dernière marche que j'ai dû écourter, celle-ci n'a pas été gâtée par la pluie.

S'il en est un que la pluie ne gêne pas, au contraire, c'est un des rosiers à madame encerclant une entrée. Elle a voulu que je l'immortalise en imprimant l'image que j'en ai faite à l'aide d'une tablette, mon APN refusant subitement tout service (?).

Façon "trublion", je souhaite donc une bonne fin de semaine à...non pas à tous mais à mes quatre visiteurs commentateurs (sourire).