Combattant_et_combattuDe GAULLE, lieutenant, est blessé une première fois en 1914 puis une deuxième fois en 1915. Le 04/09/1915 il est nommé capitaine. Il est blessé une troisième fois d'un coup de baïonnette qui le laisse inconscient sur le terrain le 03/03/1916. Il y sera relevé par l'ennemi et donc fait prisonnier. Il changera cinq fois de camp et tentera à chaque fois de s'évader. Voilà pour la grande guerre. Le 27/12/1937 il est nommé Colonel.

Le 11 mai 1940, le colonel De Gaulle reçoit l'ordre de prendre en main la 4ème division cuirassée de réserve. Près de Laon, dans le secteur de Moncornet, il affronte les panzers de Guderian. L'opération s'avère positive même si la division française perd plus du quart de ses blindés. Malheureusement, les nombreux stukas allemands cloueront sur place les blindés du colonel De Gaulle aux abords des ponts de la Serre. De Gaulle est envoyé ensuite sur la Somme. Le 23 mai 1940, il est nommé Général à titre temporaire. Il obtient un succès à Abbeville ce qui lui vaut d'être cité à l'ordre de l'Armée. Début juin, Paul Raynaud, président du conseil le nomme sous-secrétaire d'Etat. De Gaulle joue les intermédiaires entre Raynaud et Churchill. Lors d'un retour de Londres sur Bordeaux où s'est retiré le gouvernement, il apprend en soirée la démission de Raynaud que doit remplacer Pétain. A ce moment là il sait que tout est fichu et décide de rejoindre l'Angleterre, avec l'assentiment de Raynaud, dès le lendemain 17 juin. Ce sera ensuite l'appel du 18/06/1940 et le commencement d'une période noire...

Mitterrand aurait - j'écris aurait car cela n'a jamais été prouvé - été blessé comme il l'a confié dans son portrait, par un éclat en cueillant des fraises des bois, le 14/06/1940...en plus devant Verdun comme une référence à la grande guerre. Il a tenu un fusil sans cartouchesavant d'avoir des cartouches mais sans fusil. Pourtant il a tiré mais jamais sur une cible vivante (?). Il n'a jamais accepté de se faire examiner au Val de Grâce. Avait-il peur que la supercherie, si c'en était une, soit dévoilée ? Un combattant ayant avoué n'avoir jamais pris la vie à quiconque même au combat (?). En lisant cela, nous en venons à nous demander s'il a vraiment été prisonnier pour pouvoir ensuité s'évader faisant ainsi mieux que De Gaulle. Il est connu que Vichy a négocié avec les allemands la libération de quelques personnages pouvant servir dans son gouvernement. Mitterrand était-il de ceux-là ? N'oublions pas l'attentat dont il aurait été victime dans la nuit du 15 au 16/10/1959 à l'observatoire à Paris qui n'était qu'une action simulée...

Mitterrand est le parfait exemple de l'individu égocentrique ne cherchant à mettre en valeur que sa personne alors que De Gaulle parlait peu de lui se disant grand timide mais cherchant à mettre la France en valeur. Depuis l'élection de l'homme de Jarnac intellectuels et médias de gauche font la part belle aux affabulateurs, égocentriques et simulateurs, généralement bien-pensant, les autres n'étant que des "vichystes". Inversons la vapeur mais pour le pire et non pour le meilleur.