En 1994 cet officier était intégré à un régiment de la Légion étrangère pour une opération spéciale au RWANDA. Les militaires participants ne découvraient le but de l'opération qu'une fois sur place. Ils ont été complices d'un génocide avec la bénédiction à Mitterrand qui, si certains ne le savent pas, était pro-colonialiste.

Sous l'influence et avec l'aide d'un historien, Guillaume ANCEL dénonce dans un livre : "Rwanda, la fin du silence".

C-dessous extrait d'une audition de l'intéressé.

Op_ration_Rwanda