Pauvre France

19 octobre 2017

Allez, par millions, sur le site de "contribuables associés" pour signer la pétition !

web_hollandeC'est pourtant la vérité mais au lieu de manifester contre cela, le français descend dans la rue pour réclamer une part du gâteau alors qu'il est lui-même le payeur de ce gâteau devenant toujours plus gros.

A mon courriel à la présidence, j'ai enfin récemment reçu une réponse un tantinet laconique, par la voie du cabinet de l'Elysée. Dans mon mail, je citais justement le cas des anciens présidents continuant à vivre à nos crochets mais pas seulement. Je réclamais donc que soit supprimés les avantages pécuniers ou en nature à tous les politiques en fin de mandat et qu'ils soient soumis au régime général de la sécurité sociale comme tout travailleur salarié.

Posté par Guyenne à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 octobre 2017

Il y a eu un temps que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaître !

Je me doute que le texte que j'ai édité précédemment date de quelques années par le simple fait que son auteur fait référence aux retraites perdues des grecs. Fiction ou pas c'est tout de même un exemple de ce qui se passe en France et ce depuis plusieurs décennies. Il était donc inutile qu'un "realkiller" à qui la réalité semble faire peur, vienne me le rappeler. Libre à lui de ne pas croire ce que certains dénoncent, même s'ils ne l'on pas vécu, cela n'effaçant pas pour autant le fait que c'est conforme à la réalité. Il ose prétendre que les forces de l'ordre font toutes la même chose partout en France et que les méthodes de travail sont toutes les mêmes alors qu'il existe des différences d'une circonscription à l'autre voire d'une brigade à l'autre jusque dans l'action des personnels de la même unité. Il n'y a rien de plus affligeant que se voir contredit par quelqu'un n'ayant pas exercé au sein d'une institution quand soi-même y était.

J'ai parlé du "trafipax"  qui était l'ancètre des appareils radars embarqués

Trafipax

de nos jours. A cette occasion je joins une image d'un contrôle fixe de vitesse (en bordure de chaussée) à l'aide du Trafipax couplé au radar Mesta 206 (surnommé barbecue) La photo était adressée au contrevenant. Voilà ce que cela donne en image par temps de pluie !

Posté par Guyenne à 18:09 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

Un texte (en noir) qu'il m'est demandé de diffuser car déclaré authentique, repris intégralement !

Je tiens à ajouter une petite précision concernant les faits cités par un français que je ne connais pas et qui ont été portés à ma connaissance par un contact (texte joint ci-dessous en encre noire avec mes réflexions en encre bleue) :

Le contrevenant verbalisé pour avoir circulé à 92 km/h au lieu de 90 devait, à mon humble avis, circuler à 101 km/h, vitesse relevée par le radar en tenant compte d'une marge d'erreur de l'appareil, généralement de 10%. J'en veux pour preuve deux exemples personnels :

En 2007 - vitesse relevée par un radar fixe = 60 km/h pour 50 - Vitesse retenue sur la contravention = 55 km/h.

En 2017 - vitesse relevée par un radar mobile = 113 km/h pour 90 - Vitesse retenue sur la contravention = 101 km/h (une marge d'erreur légèrement supérieure à 10%).

Radar_de_vitesse

 

Posté par Guyenne à 14:46 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

14 octobre 2017

C'est la deuxième pole position pour le français ZARCO !

Ce matin, je ne me suis pas levé suffisamment tôt pour voir les qualifications du GP moto de Motegi au Japon. Au moment où j'actionnais mon écran de télévision sur la chaîne allemande Eurosport SAT débutaient les qualifications moto 2 où, pour une fois, un châssis TECH-3 du team français dirigé par Hervé PONCHARAL figurait sur la première ligne en 3ème position, moto pilotée par l'espagnol Xavi VIERGE. Il y a quelques instants, sur motogp.com, j'apprenais que le français Johann ZARCO, du team Poncharal également, se lancera demain en première position. Une météo capricieuse lui a facilité la chose mais qu'en sera-t-il demain si la piste est sèche ? Souhaitons lui bonne chance ainsi qu'à moi qui espère que l'envie d'uriner nocturne habituelle me permettra d'être levé vers 3h45 afin de ne pas rater la première épreuve moto 3 et les deux suivantes.

Zarco

Posté par Guyenne à 11:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

11 octobre 2017

Lutter contre la discrimination n'a pas que des avantages !

PoliceJ'ai déjà dénoncé la politique anti-discriminatoire qu'exerçait le pouvoir en encourageant nos administrations à employer des individus issus de l'immigration. Les forces de police n'y échappent pas avec les risques que cela comporte : compromission avec les voyous issus de leur ethnie, radicalisation, par exemple. Je viens justement de découvrir qu'une trentaine de policiers seraient dans le collimateur de l'IGPN (police des polices) pour radicalisation. Encore en activité, j'avais eu connaissance de cas de policiers adjoints disparaissant avec l'arme de service. Avec des radicalisés au sein de ce corps civil nous avons du souci à nous faire.

Posté par Guyenne à 18:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


10 octobre 2017

La brigade de CAISSARGUES (Gard) à la une pour avoir une miss dans ses rangs !

Lady_pyr_n_es_aChristine LOUBET, miss lady Pyrénées, effectue son service civique dans la Gendarmerie et se porte candidate à un emploi dans l'Arme.

Plus on descend vers le Sud, plus on rencontre des "pointus". Y aura-t-il remue-ménage à Caissargues ?

J'ai eu connaissance, quand l'emploi de femmes dans la Gendarmerie en était encore à ses balbutiements, de l'arrivée d'une "poupée", issue des services administratifs de l'arme, qui a créé du remue-ménage et remue-méninges au sein de sa brigade d'affectation. Le commandant d'unité recevait les doléances de certaines épouses refusant de voir leur homme partir en service, principalement de nuit, avec la jolie nouvelle recrue. Le calme est revenu quand la belle a accepté de retourner à son emploi administratif.

"" Femmes des années 80 ...! "" Sardou était dans le ton.

Posté par Guyenne à 14:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

08 octobre 2017

Ceci n'a rien à voir avec "Zombi Dupont" chanté par SARDOU !

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/insolite/la-%c2%abflakka%bb-une-drogue-qui-transforme-en-zombie/ar-AAsZMyr

Zombie

Posté par Guyenne à 11:47 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

03 octobre 2017

Attention, député sur les pieds duquel évitez de marcher !

Boris_FaureLes ingénieurs et mécaniciens dans les stands des GP motos sont soumis au port du casque. Les risques sont-ils plus importants que pour un député touchant la susceptibilité d'un autre député ? Boris FAURE n'avait pas de casque mais M'Jid El GUERRAB en avait un...en main et qui lui a servi d'objet contondant.

J'ignore ce que GUERRAB, à coups de casque, voulait que FAURE se mette dans la tête mais celle-ci n'a pas résisté aux chocs. Je ne devrais pas plaisanter avec cette affaire car Boris FAURE a tout de même connu le coma avec hémorragie cérébrale. Il a choisi de faire voir sa cicatrice sur le Net.

Posté par Guyenne à 16:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

01 octobre 2017

Voilà un bestiau que "trublion" ne trouvera pas au bout de sa ligne !

Monstre_inconnuC'est l'image du cadavre d'un mystérieux monstre des mers d'une dizaine de mètres échoué près de l'île de Leyte aux Philippines. Les spécialistes du milieu marin n'ont pas pu l'identifier.

Posté par Guyenne à 18:06 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

30 septembre 2017

Attention aux doublons des radars mobiles, complices selon moi dans le cas présent !

C'était le 07/01/2016 :

Un automobiliste circulant sur la rocade de Rochefort, dans une zone limitée à 50 km/h a été verbalisé à deux reprises pour infraction à la vitesse à 18 secondes d'intervale. Sur la même voie opérait un VL des CRS compétents sur l'ensemble du département et un de la BMO oeuvrant sur l'arrondissement. Avec si peu d'écart entre les deux contrôles, selon moi, les deux équipages étaient complices le premier véhicule s'étant écarté pour que le second puisse opérer. Après cela, certains persisteront à dire que les radars sont utilisés à des fins sécuritaires et non financières.

L'automobiliste a réglé la première contravention mais a contesté la suivante. Le tribunal ayant statué l'a tout de même reconnu coupable mais lui a fait grâce de l'amende.

voiture_radar_rochefort

Posté par Guyenne à 15:43 - - Commentaires [13] - Permalien [#]